« Une salutation non rendue est une offense pour qui a salué ; une lettre sans réponse est affront pour qui a écrit ; c'est comme si quelqu'un nous tournait le dos après que nous lui avons adressé la parole. ”

Henri-Frédéric Amiel "Les fragments d'un journal intime" (1821-1881)